Santé

Ascaridiose : Définition, symptômes et traitements

L’ascaridiose est une infection parasitaire courante causée par le ver rond Ascaris lumbricoides. Il s’agit de l’une des infections parasitaires humaines les plus répandues, puisqu’on estime à un milliard le nombre de personnes touchées dans le monde. Elle se propage par l’ingestion des œufs du ver dans le sol, les aliments ou l’eau contaminés.

L’ascaridiose ; Qu’est ce que c’est ?

L’ascaridiose, ou l’ascaridiase, provoquée par le ver rond Ascaris lumbricoides, est une maladie infectieuse très répandue. Elle touche principalement les personnes vivant dans de mauvaises conditions d’hygiène, en particulier dans les pays en développement.

Le cycle de vie de l’Ascaris lumbricoides implique l’ingestion d’eau et d’aliments contaminés contenant des œufs infectieux, qui éclosent ensuite dans les intestins et se transforment en vers adultes d’environ 15 à 35 cm de long.

Quels sont les symptômes de l’ascaridiose ?

Les symptômes peuvent varier, mais comprennent généralement des douleurs abdominales, des diarrhées, une perte de poids et une malnutrition due à l’interférence de l’absorption des nutriments par les parasites.

Les symptômes de l’ascaridiose varient en fonction de l’étendue de l’infection. Dans les cas bénins, les individus peuvent ne présenter aucun symptôme perceptible. Cependant, à mesure que l’infection progresse, des symptômes tels que des douleurs abdominales, des diarrhées, des nausées et des vomissements peuvent apparaître.

Dans les cas graves, une accumulation importante de vers dans l’intestin peut provoquer une occlusion intestinale, qui peut se manifester par des douleurs abdominales intenses, des ballonnements et même des vomissements. Dans de rares cas, les vers peuvent migrer vers d’autres organes tels que l’appendice ou les voies biliaires, entraînant des complications supplémentaires.

Quel est le traitement de l’ascaridiose ?

L’ascaridiose est généralement traitée à l’aide de médicaments anthelminthiques, en particulier l’albendazole ou le mébendazole. Ces médicaments inhibent les enzymes nécessaires à la survie et à la reproduction des vers, ce qui entraîne leur expulsion du corps. Le traitement consiste généralement en une dose unique de l’un ou l’autre de ces médicaments, qui est efficace pour éliminer les vers adultes des intestins. Toutefois, des doses supplémentaires peuvent être nécessaires en cas de réinfection ou si les larves migrent vers d’autres parties du corps.

Il est essentiel que les professionnels de la santé mettent l’accent sur des pratiques d’hygiène appropriées, telles que le lavage des mains et la coupe régulière des ongles, dans le cadre des mesures préventives contre l’ascaridiose. En outre, l’éducation concernant les sources d’eau et d’aliments contaminés peut aider les communautés à prévenir la réinfection et à stopper la transmission.

Une intervention chirurgicale peut parfois s’avérer nécessaire dans les cas graves où des complications telles que l’occlusion intestinale résultent d’infestations importantes. Par conséquent, la détection précoce par le biais d’un diagnostic correct suivi de l’administration rapide d’un traitement anthelminthique reste vitale pour gérer cette infection parasitaire de manière adéquate.

Dans les cas graves, des complications telles que l’occlusion intestinale ou la migration des vers vers d’autres organes peuvent survenir, ce qui présente des risques importants pour la santé. Un diagnostic précis repose généralement sur l’examen d’un échantillon de selles pour détecter la présence d’œufs microscopiques caractéristiques ou la détection de vers adultes par endoscopie ou par imagerie.

Comment se reproduit l’ascaris ?

Le cycle de vie d’Ascaris lumbricoides comporte plusieurs étapes. Après l’ingestion des œufs, les larves éclosent dans l’intestin grêle et pénètrent la paroi intestinale pour entrer dans la circulation sanguine. De là, elles migrent vers les poumons, provoquant des symptômes respiratoires tels que la toux et la respiration sifflante.

Les larves sont ensuite expectorées et avalées, puis retournent dans les intestins pour se transformer en vers adultes, qui peuvent mesurer jusqu’à 30 cm de long. Les vers femelles peuvent produire des centaines de milliers d’œufs par jour, qui sont ensuite excrétés dans les matières fécales, perpétuant ainsi le cycle de l’infection.

En conclusion

L’ascaridiose, ascaridiase,  est une infection parasitaire répandue causée par le ver rond Ascaris lumbricoides. Elle touche principalement les personnes vivant dans des zones où l’assainissement et les pratiques d’hygiène sont insuffisants et où l’ingestion d’œufs contaminés est fréquente.

Le cycle de vie du ver comporte plusieurs étapes, dont la migration à travers les poumons et la maturation intestinale. Les symptômes de l’ascaridiose vont de légers à graves, et un traitement adéquat avec des médicaments antiparasitaires est nécessaire.

L’ascaridiose peut être traitée efficacement à l’aide de médicaments anthelminthiques ; toutefois, des mesures préventives telles que l’amélioration des infrastructures sanitaires et la promotion de l’éducation à l’hygiène sont essentielles pour réduire sa prévalence dans le monde.