Nutrition

Comment perdre le ventre rapidement ?

La graisse du ventre ne doit pas être uniquement une préoccupation esthétique. Si vous souffrez souvent de fatigue, de déséquilibre hormonal, d’activité physique lente ou de troubles de digestion, c’est la graisse du ventre qui est à blâmer. Maintenant, vous êtes probablement plus préoccupé et incité à savoir comment perdre le ventre rapidement ?!

La première étape pour éliminer le ventre, celui qui reste malgré une routine d’exercice et une alimentation adéquate, consiste à identifier les causes et, en deuxième étape, vous pouvez apporter les changements nécessaires pour le combattre facilement.

Avez-vous un ventre gonflé ou proéminent ?

L’une des causes de l’élargissement de l’abdomen pourrait être la graisse locale qui persiste là pour une longue période et l’autre pourrait être des flatulences dues à une mauvaise digestion, une intolérance alimentaire ou une constipation. Avant de savoir comment vous pouvez en débarrasser, vous devez identifier l’état dans lequel vous vous trouvez.

Une distinction doit être faite entre le «ventre gonflé» résultant de la fin de l’alimentation et le ventre proéminent situé dans le corps. Il faut préciser que toujours, après avoir mangé et bu, il y aura une distension minimale, c’est normal du fait de l’ingestion d’aliments et de liquide qu’on fait pénétrer dans l’organisme. Mais si cette distension est excessive, il se peut que le volume digéré ne convient pas à votre besoin (oui, vous avez trop mangé) ou il existe une certaine intolérance.

Voulez-vous savoir comment perdre le ventre rapidement ?

Pour aider à abaisser le ventre, un expert consulté recommande essentiellement de :

Évitez de passer plusieurs heures sans nourriture

Il est bon de faire des petits repas tout au long de la journée toutes les 2 à 4 heures sans générer d’appétit vorace qui implique de manger une grande quantité de nourriture à la fois.

Faites attention au rythme digestif

Ne considérez pas la constipation ou les problèmes de colopathie fonctionnelle comme inévitables. Ils doivent être traités, entrecoupés de stimuli intestinaux, tels qu’un verre d’eau à jeun ou du jus de pruneaux par exemple, jusqu’à ce que le transit se normalise.

Mangez calmement et mâchez bien

Pour perdre son ventre rapidement, la forme et la vitesse de la prise jouent un rôle fondamental. En effet, manger lentement et mâcher correctement permettent une meilleure digestion qui empêchera la formation des gaz et accélérera à son tour la sensation de satiété, réduisant ainsi e volume de chaque repas.

Hydratez-vous avec de l’eau

Concernant l’hydratation quotidienne, évitez les boissons gazeuses, privilégiez l’eau et essayez d’achever un seuil minimal de 2,5 litres par jour au printemps et en été, ce qui aidera en cas de constipation, et améliorera la circulation et l’apparence de la peau mise à part de l’élimination du ventre.

Prenez des infusions anti-inflammatoires

Dans le cadre d’hydratation, vous pouvez aussi consommer une infusion de mauve sylvestre, une herbe aux effets anti-inflammatoires, largement utilisée pour réduire la rétention d’eau prémenstruelle chez les femmes, ou des tisanes digestives comme le boldo, la verveine citronnée ou la menthe.

mauve sylvestre

Evitez certains aliment

Pour éviter les ballonnements (temporaires ou chroniques), évitez certains aliments. Certains aliments, en raison de leur composition, ont tendance à provoquer des ballonnements, même si vous ne souffrez pas d’intolérance alimentaire, car leur teneur élevée en fibres rend la digestion plus difficile et peut provoquer des flatulences.

Choux et brocoli

Les choux, aussi bien le brocoli, sont des aliments idéaux et recommandés dans une alimentation saine, mais qui ont tendance à provoquer un gonflement temporaire de l’abdomen, il est donc recommandé de les éviter surtout si vous vous portez un vêtement serré.

Si les ballonnements sont excessifs, il est également conseillé pendant quelques jours de supprimer les légumes à feuilles crus et sélectionner des fruits frais sans pelure ni pépins (pomme, poire, pêche, etc.).

Limitez autant que possible les sucres

L’autre aliment qu’il faut éviter car son excès, en plus de générer de distension, favorise l’adiposité dans l’abdomen, est le sucre. De même, il faut éviter la farine blanche (pain, pizzas, pâtes, confiseries, produits de boulangerie et pâtisserie).

La combinaison de glucides, de graisses et de sodium nous rend addictifs et sans s’en rendre compte nous augmentons leur portions de plus en plus. 

Autres conseils importants

Faites des promenades et des exercices locaux

Le mouvement est essentiel pour activer la circulation, stimuler l’activité intestinale et pour générer de la masse musculaire et tonifier le bas de l’abdomen, qui est une zone de flaccidité fréquente, en particulier chez les femmes et les hommes après les 40 ans. N’oubliez pas qu’un mode de vie sédentaire est l’ennemi numéro 1 de la santé et du bien-être du corps. 

Consultez un médecin

Si le ventre persiste, il est essentiel de détecter ce que le corps ne tolère pas. Il est très courant qu’à la suite de ce symptôme, il y ait une intolérance au gluten ou au lactose.

Il est également possible que les ballonnements chroniques du ventre soient liés à des problèmes de constipation ou à d’autres maladies possibles qui doivent être diagnostiquées par des bilans médicaux.