Diarrhées infantiles

Diarrhées infantiles : comment les traiter ?

Il est très fréquent que les enfants aient des diarrhées. En général, les germes causant les diarrhées se propagent facilement entre les enfants qui n’ont pas encore appris l’hygiène, et en particulier s’ils fréquentent les crèches ou les jardins d’enfants. Des selles plus fréquentes, un peu liquides et moins formées que d’habitude, c’est simple de détecter les diarrhées infantiles. Mais, si elles sont accompagnées de fièvre, de perte d’appétit, de vomissements ou de maux de ventre, la maman commence alors à paniquer.

Pourquoi les diarrhées infantiles sont-elles inquiétantes ?

La diarrhée n’est généralement pas grave, mais qui doit être traitée rapidement. En effet, elle peut menacer la santé de l’enfant si elle n’est pas prise en charge de façon précoce. Le trouble de transit engendre une décharge excessive d’eau et de minéraux, ce qui causerait la déshydratation rapide du corps de l’enfant.

Le saviez-vous ? La diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant de moins de cinq ans et elle est à l’origine de 525 000 décès d’enfants par an.

OMS

Effet de la déshydratation sur le corps

La déshydratation bouleverse la fonction normale de l’organisme humain. En réponse à la déshydratation, le corps pourrait diminuer sa sécrétion en sueur et en urine, il peut y avoir la fièvre intense, des maux de tête, des vertiges, des nausées et des vomissements. La confusion, des convulsions et des troubles de la conscience peuvent aussi survenir puisque les cellules cérébrales ont une forte dépendance à l’hydratation.

Cause des diarrhées

Diarrhée aiguë et chronique

La diarrhée aiguë est le type de diarrhées le plus fréquent chez les enfants. Elle peut avoir différentes origines et se manifeste par une évacuation inhabituellement, fréquente et épisodique de selles liquides de couleur variée depuis moins de 7 jours. Elle dure quelques jours puis s’arrête parfois avant même d’identifier la cause.

Quant à la diarrhée chronique, elle dure quelques semaines voire des mois. Elle est liée généralement aux maladies cœliaques, à l’intolérance à un aliment précis (le gluten par exemple) ou au côlon irritable, et on parle de la diarrhée par malabsorption. Mais, d’autres pathologies peuvent être à l’origine de l’accélération du transit intestinal telles que la maladie de Crohn et les colites microscopiques ou moins fréquemment les diabètes compliqués de neuropathies, l’hyperthyroïdie, une maladie neurologique ou une tumeur carcinoïde au niveau de la thyroïde ou des muqueuses digestives.

Diarrhée et gastro-entérite

L’enfant peut être infecté par un virus, le rotavirus, qui circule le plus souvent pendant le temps froid. Ce virus cause la gastro-entérite chez les enfants qui se manifeste principalement par les diarrhées. En plus des diarrhées, vous pouvez remarquer chez votre enfant d’autres symptômes, principalement des crampes abdominales, des nausées et le vomissement, parfois de la fièvre, des maux de tête ou des douleurs musculaires.

D’autres virus et bactéries peuvent causer des diarrhées infantiles et c’est généralement lié aux mauvaises conditions d’hygiène ou la malnutrition.

Diarrhée postprandiale

Ce n’est pas vraiment la diarrhée, mais des selles avec un aspect plus au moins mou. Ce n’est pas également une maladie mais elle est due à l’allaitement naturel du nourrisson. Voilà quelques indices pour différencier la diarrhée postprandiale des diarrhées chroniques ou aiguës : les selles peu fréquentes, jaunes, liquides, un peu grumeleuses et débordant de la couche.

Traitement des diarrhées infantiles

En cas de diarrhée aiguë, le traitement repose principalement sur la réhydratation par des Solutés de Réhydratation Orale (SRO) et parfois des antiémétiques (NAUSICALM, VOGALENE, etc.) si nécessaire.

Des probiotiques (des micro-organismes vivants qui constituent la flore buccale, intestinale et vaginale) peuvent être administrés par le médecin pédiatre pour diminuer efficacement l’intensité et la durée des diarrhées.

Pour aider votre enfant à arrêter les diarrhées, vous pouvez lui donner :

  • de l’eau sucrée et salée ;
  • du bouillon de riz ou de légumes ;
  • du jus de carottes ;
  • des petites quantités (5 à 10 ml) de boissons peu glacées à plusieurs reprises.

Mais, il ne faut surtout pas lui donner du lait et du jus de fruits naturels ou industriels.

Pour les nourrissons

Les SROs sont toujours valables à combiner avec l’alimentation du bébé que se soit maternelle ou artificielle. En cas de diarrhée prolongée, le médecin peut vous proposer de lui donner du lait sans lactose.

N’oubliez pas que la consultation précoce d’un médecin est obligatoire pour éviter les complications possibles et il est fortement déconseillé de donner un médicament à son enfant sans le préavis d’un spécialiste.