Santé

Des courbatures partout ! nos conseils pour les soulager

Les courbatures correspondent soit à une réaction inflammatoire déclenchée par le corps soit au microtraumatisme au niveau des fibres musculaires. Mais, avoir des courbatures partout dans le corps est souvent le signe d’une infection virale.

Quand on est déjà mal en point à cause d’une rhinopharyngite ou d’un état grippal par exemple, les courbatures viennent alors s’installer pour exacerber.

Pourquoi a-t-on des courbatures partout ?

C’est le rhume

En réalité, toute infection virale peut s’accompagner de courbatures d’intensité légère à modérée. Ces courbatures ne sont pas néanmoins liées au virus en lui-même, mais à la réaction immunitaire de notre organisme à ce virus, et à la fièvre en particulier.

Courbature du muscle

Les courbatures locales sont couramment des microlésions des fibres musculaires après un effort physique ou un mouvement brusque. Elles n’apparaissent généralement qu’après 24 heures de l’effort déclencheur.

Autres causes

Les courbatures peuvent avoir comme origine d’autres types de maladies infectieuses tels que la brucellose ou l’intoxication par un médicament. La déshydratation du corps pourrait aussi causer le manque d’oxygène arrivant aux muscles et donc les fragiliser et favoriser l’apparition de courbatures généralisées ou locales.

Comment soulager les courbatures ?

En cas de rhinopharyngite

Il ne faut pas s’inquiéter des courbatures dans ce cas puisque le traitement de l’infection fait disparaître automatiquement ses symptômes. De ce fait, elles ne durent que quelques jours selon la réponse de l’inflammation au traitement. Mais, si on veut soulager ces sentiments d’inconfort, on peut prendre un médicament qui contient de l’analgésique en vente libre ou procéder par des alternatives naturelles.

En cas d’effort physique

Si vous avez des courbatures musculaires suite à une activité physique, il est conseillé tout d’abord de se reposer et de ne faire aucun effort pendant 48 heures. Essayez de masser la zone musculaire concernée à l’aide de gels ou de crèmes contenant d’anti-inflammatoires non stéroïdien (AINS) ou salicylates pour leur effet antalgique, du camphre, de l’eucalyptus ou du menthol pour un effet révulsif. Les antalgiques ou les anti-inflammatoires peuvent aussi être consommés comme médicament par voie orale pour vite soulager les courbatures.

Traitement naturel des courbatures

Il existe plusieurs astuces de grand-mère pour soulager les courbatures :

Boire suffisamment d’eau tout au long de la journée

Un massage avec des huiles naturelles :

Huile essentielle de gaulthérie couchée : Cette huile possède des propriétés chauffantes, anti-inflammatoires, antalgiques et antispasmodiques.

Huile essentielle de romarin à camphre : Le romarin à camphre affiche aussi des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antirhumatismales.

Huile essentielle de lavandin : L’huile essentielle de lavandin possède des propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et antidouleurs. Elle est très efficace pour apaiser les crampes et courbatures.

Comment faire ?

Mélangez 3 gouttes de l’une des trois huiles avec une cuillère à café d’huile végétale. Faites passer le mélange avec les mains sur les zones douloureuses, essentiellement les chevilles et les poignets, tout en massant. Ce massage est à refaire 1 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

La douche écossaise :

La douche écossaise ou la douche à l’eau froide engendre un effet vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins) qui optimise le retour veineux et diminue par conséquent les inflammations.

Un bain chaud :

Un bon bain chaud possède un effet décongestionnant aidant à la guérison d’une rhinopharyngite, mais il est aussi relaxant et apaisant.