Santé

Maladie cardio-vasculaire : les facteurs de risque

Toujours sur la top liste des causes de mortalité mondiale, la maladie cardio-vasculaire peut avoir plusieurs causes, différents facteurs et parfois son lien direct avec la mortalité tel qu’on a vécu pendant la pandémie du COVID-19, reste mal connu.

C’est quoi une maladie cardio-vasculaire ?

On désigne par maladie cardio-vasculaire toute pathologie touchant le cœur et/ou l’ensemble des vaisseaux sanguins, dont on cite l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque ou encore les accidents vasculaires cérébraux.

Taux de mortalité mondial par maladie cardio-vasculaire

On estime que chaque année plus de 17,7 millions de personnes perdent leur vie par les maladies cardio-vasculaires, la majorité par une cardiopathie coronarienne ou un AVC. Ce chiffre représente 31% du nombre total de décès dont environ 17 millions décès (presque la totalité) surviennent avant l’âge de 70 ans.

Liste des maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont nombreuses et qu’on peut classer par catégorie :

  • les cardiopathies coronariennes : ce sont les pathologies qui touchent les vaisseaux sanguins alimentant le muscle cardiaque (artères coronaires), causées généralement par l’athérosclérose (accumulation de plaques à l’intérieur de la paroi de l’artère) ;
  • les maladies cérébro-vasculaires : ce groupe de pathologies touche les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau et qui sont l’accident ischémique transitoire (TIA), l’accident vasculaire cérébral (AVC), l’hémorragie sous-arachnoïdienne et la démence vasculaire ;
Maladie cardio-vasculaire : AVC ischémique
  • les artériopathies périphériques : elles touchent les vaisseaux sanguins qui alimentent les jambes (et rarement les bras) par un blocage ou un rétrécissement d’une artère ;
  • les cardiopathies rhumatismales : elles affectent le muscle et les valves du cœur et elles sont la complication d’un rhumatisme articulaire aigu (RAA) ;
  • les malformations cardiaques congénitales : des malformations au niveau du cœur présentes dès la naissance ;
  • les thromboses veineuses profondes : un caillot de sang se forme dans une veine profonde ou superficielle, généralement dans les jambes ;
  • les embolies pulmonaires : c’est une obstruction par un caillot de sang au niveau de l’artère pulmonaire ou de l’une de ses branches.

Les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires

Le facteur principal pouvant provoquer l’apparition d’une maladie cardio-vasculaire est la mauvaise hygiène de vie regroupant les habitudes alimentaires, le tabagisme, l’alcool et le manque d’activité physique.

Ces facteurs de risque peuvent être à l’origine directe d’une affection cardio-vasculaire ou bien à l’origine d’autres problèmes de santé dits « facteurs de risque intermédiaires » tels que l’hypertension, le diabète, l’hyperlipidémie, le surpoids et l’obésité.

Il existe aussi d’autres déterminants secondaires des maladies cardiovasculaires qui sont la pauvreté, le stress, l’urbanisation, le vieillissement de la population en plus des facteurs héréditaires.

Symptômes courants des maladies cardio-vasculaires

Parfois asymptomatiques, l’infarctus ou l’AVC peuvent être le premier symptôme de la maladie sous-jacente. Cependant, le patient pourrait avoir :

en cas d’infarctus

  • des douleurs ou un gêne au milieu de la poitrine ;
  • des douleurs ou un gêne au niveau du bras et de l’épaule gauches, des coudes, de la mâchoire ou du dos.
  • des difficultés à respirer ou un essoufflement ;
  • des sensations vertigineuses ou le vomissement ;
  • des sueurs froides ou pâlir …

en cas d’AVC

  • une sensation de faiblesse soudaine, le plus souvent dans seul côté du corps, au niveau de la face, du bras ou de l’une des deux jambes ;
  • une confusion ;
  • des difficultés à parler ou à comprendre un discours ;
  • des difficultés visuelles touchant un seul œil ou les deux ;
  • des difficultés à marcher, la perte d’équilibre ou de coordination ;
  • des céphalées sévères …

Crise cardiaque chez les adultes jeunes : les causes

La survenue d’une crise/arrêt cardiaque avant l’âge de 45 ans est provoquée par deux facteurs principaux : la consommation de l’alcool ou avoir des antécédent familiaux, et le diagnostic retardé d’un vasospasme coronarien, d’une dissection coronarienne spontanée ou d’une thrombophilie.