allaitement

Pourquoi un nouveau-né exprime-t-il sa grève d’allaitement?

Les experts recommandent toujours pour les mamans d’allaiter leurs bébés exclusivement pendant les six premiers mois. L’allaitement peut se poursuivre jusqu’à 12 mois ou plus si cela fonctionne bien pour la mère et le nouveau-né. Mais, il arrive que votre bébé, allaité bien auparavant, refuse soudainement de prendre votre sein; cela est tellement fréquent que certaines personnes appellent “une grève d’allaitement” ou “une grève de la tété” du nouveau-né. La grève peut durer entre deux et quatre jours, mais elles peut atteindre jusqu’à 10 jours.

Si votre bébé exprime son refus de prendre votre sein dès que vous l’en approchez et dans un âge trop petit (< 6 mois) c’est qu’il est insatisfait. 

Grève d’allaitement: De quoi est-il insatisfait le nouveau-né?!

Il est important de savoir pourquoi votre bébé ne prend plus votre sein pour ne pas paniquer mais aussi pour savoir comment vous devez réagir. Voici une liste de causes possibles:

Causes physiques

  • Votre bébé pourrait être tout simplement malade ( un rhume, une infection de l’oreille ou reflux, etc. ) qui peut lui provoquer un inconfort ou même des douleurs.
  • Les produits parfumés peuvent déranger l’odorat de votre bébé ( le détergent à lessive, la lotion, le parfum, le déodorant ).
  • En cas d’une production de lait surabondante, votre bébé exprimera son suffocation.
  • Si l’acte de la grève d’allaitement se coïncide avec votre consommation des médicament, pensez alors qu’un nouveau-né pourrait développer une allergie.

Causes environnementales

Souvenez toujours que les nouveau-nés sont trop sensibles … De ce fait, un petit événement désagréable peut engendrer sa grève d’allaitement, comme par exemple:

  • un bruit qui lui a fait peur.
  • une repoussé du bébé suite à une sensation de morsure.
  • des interruptions fréquentes en cours l’allaitement
  • un retard d’allaitement de votre part qui a fait agonir ou fâcher votre bébé.

Que faire alors pour une grève d’allaitement d’un nouveau-né?

Par peur que le nouveau-né soit affamé, la plupart des mères envisagent l’alternative du biberon pour nourrir leur bébé suite à une grève d’allaitement … C’est faux.

Pensez intelligemment à choisir une méthode d’alimentation qui ne satisfera pas l’envie de téter de votre bébé (une pipette, une cuillère). Cela peut l’obliger à retourner vers votre sein plus tôt qu’aimer plus le biberon. Vous pouvez aussi arrêter de laisser votre bébé utiliser une sucette et une fois que le refus du sein prendra fin il peut avoir la sucette au besoin.

Si vous avez bien identifié la maladie de votre enfant comme une cause de la grève, alors le retour à l’allaitement est moins compliqué.

Un portage peau à peau sans faire ressentir au bébé cette pression de téter pourrait aider vous deux.

Jusqu’à ce que votre bébé soit à l’aise avec l’allaitement, n’oubliez pas de tirer et conserver vous-même votre lait pour garder sa production.