Santé

Stress et diabète : Une relation de causalité mutuelle

Le stress et nos réactions émotionnelles à tout ce que nous sommes confrontés peuvent être à l’origine de nombreux troubles de la santé. Le cerveau, le cœur, le système digestif et neurologique, …, tout mécanisme du corps humain est largement affecté par le stress. Le stress est aussi accusé de l’explosion mondiale des cas de diabète, l’épidémie du 21ème siècle selon les experts. Dans cet article, on va détailler les liens qui existaient entre stress et diabète.

C’est quoi le stress ?

Il n’existe pas de définition exacte du stress, mais tous on sait l’identifier lorsqu’il vient de s’installer dans nos vies. Ce terme est plus souvent utilisé pour exprimer un état d’anxiété, d’angoisse avec une complexité de gérer une situation précise. Il peut survenir en réponse à n’importe quel type d’agressions extérieures (travail, famille, …), ou à une pathologie organique.

Comment le corps réagit-il au stress ?

La réaction de notre corps à une réaction stressante est plus compliquée qu’on le croyait. En effet, à la survenue d’un stimulus, une réponse physiologique au stress se produit en 3 phases :

  • la phase d’alarme ou « fight or flight response » : les glandes surrénales libèrent des hormones dont l’adrénaline pour mettre le corps en état de réaction immédiate caractérisé par un décuple des perceptions, de la force musculaire et des réflexes.
  • la phase de résistance : elle est marquée par la hausse du taux de cholestérol, de la glycémie et des inhibiteurs des globules blancs pour libérer d’autres hormones qui sont les endorphines, le cortisol, la dopamine et la sérotonine. Ces hormones nous aident dans la prise de décision des actions jugées appropriées.
  • la phase d’épuisement : l’organisme en réponse au stress entre dans un désordre métabolique et physiologique, ce qui l’épuise après une courte durée. Les organes et les systèmes mis en défense seront alors relâchés.

Ces trois phases sont totalement saines pour le corps. Cependant, si le stress devient chronique, c-à-d une réponse prolongée de l’organisme à une situation stressante, alors les mécanismes entrent dans un désordre prolongé engendrant le dommage oxydatif des cellules, l’affaiblissement de la réponse immunitaire par le cortisol, la brûlure de l’estomac, l’hyperglycémie, etc.

Stress et diabète

Est-ce que le stress fait déclencher le diabète ?

Aucun lien chimique n’est établi entre le stress et le diabète. Toutefois, plusieurs études ont prouvé que le stress pouvait inciter le développement du diabète de type 2 à long terme. Saviez-vous que le nombre des diabétiques devrait passer de 406 millions d’adultes en 2018 à 511 millions en 2030 !

La réaction du corps face au stress

Lorsque le corps est soumis à une situation de stress, les glandes surrénales sont sollicitées et elles sécrètent alors plusieurs hormones dont l’adrénaline et le cortisol. Elles sont deux hormones importantes qui agissent sur la glycémie.

Ces deux hormones stimulent la dégradation protéique et graisseuse des cellules, à l’exception du système nerveux. Elles agissent sur le métabolisme de la régulation de la glycémie en augmentant la synthèse du glucose par le foie (néoglucogenèse) et la dégradation des lipides pour fournir de l’énergie à l’organisme. De ce fait, un stress plus prolongé peut déclencher l’apparition du diabète.

Le diabète : une source de stress

Le diabète, comme toute autre maladie chronique, constitue une pression psychologique sur le patient. Être diabétique est un état chronique imposé dont les symptômes sont parfois gênants (fatigue généralisée, besoin fréquent d’uriner, vision embrouillée, irritabilité, etc.).
La personne atteinte est aussi dépendante d’un traitement permanent et elle est obligée de changer ses habitudes alimentaires le privant de plusieurs plaisirs dont les sucreries.

Comment gérer le stress dû au diabète ?

Tomber malade, c’est humain. L’important est d’être conscient de sa maladie et de ce qu’elle impose, de la bien accepter, de s’exprimer et de trouver une meilleure adaptation avec sa vie quotidienne. Pour certains, le diabète était là dès leur premier jour, et donc leur vie sans diabète n’existait jamais et le diabète faisait toujours leur quotidien. Mais avant tout, il faut apprendre à gérer le stress.

Comment ?

  • Apprenez à vous détendre en situation stressante à l’aide d’exercices de respiration profonde.
  • Débarrassez-vous si possible des situations, gens ou endroits stressants. Faites des activités physiques régulièrement et sortez fréquemment.
  • Suivez une psychothérapie si vous sentez incapable de gérer la situation tout seul.
  • Réservez-vous des moments pour réfléchir ou appliquer des soins par exemple.
  • Trouvez ou demandez de l’aide dans la cuisine pour garantir un plaisir culinaire satisfaisant.
  • Informez-vous des nouveautés sur cette maladie : médicaments, psychothérapie, …