bien-être enfant

Lichénification, signe de Dennie Morgan, aspect prurigo … les manifestations de la dermatite atopique

La dermatite ou l’eczéma atopique est une maladie chronique de la peau touchant plus souvent les nouveau-nés (c’est pourquoi on l’appelle dermite du nourrisson) mais qui peut figurer aussi chez les adultes. Elle se manifeste de plusieurs façons : eczéma, xérose , lésions lichénifiées, hyperpigmentation cutanée, parfois un aspect de prurigo aussi bien que le signe de Dennie Morgan. Ce qui provoque une préoccupation majeure des mamans qui se posent plusieurs questions sur son développement, son traitement et le bien-être de leurs enfants affectés par cette maladie.

Cet article fournira toutes les réponses nécessaires.

La dermatite atopique : tout savoir

À quel moment mon enfant pourra développer une dermatite atopique ?

Dans 60% des cas, la maladie apparaissait avant le sixième mois et avant l’âge de six ans majoritairement. Il faut savoir que la dermatite atopique est assez fréquente comme tout autre type d’eczéma. Elle peut toucher jusqu’à 30% des enfants et 10%s des adultes, mais sa prévalence diffère selon le pays.

Pourquoi mon enfant développe-t-il une maladie de la peau à tout petit âge?

Il faut noter avant tout que votre enfant n’est plus sujet d’une allergie dans le cas de la dermite des nourrissons ! C’est vous, le parent qui a transmis une forme atopique à votre bébé, et qui devient par la suite un sujet génétiquement prédisposé à l’allergie (asthme, rhinite, allergie alimentaire, etc.). En effet, 50 à 70% des cas ont l’un des parents de premier degré qui est atteint de la dermatite atopique.

Dans le cas où les deux parents sont sujets de la dermatite, le risque pour leur enfant de développer une atopie est de 80%.

Comment savoir que mon enfant est atteint d’une dermite atopique ?

Vers l’âge de trois mois, le nourrisson commence à présenter une lésion (eczéma) sur les convexités des joues ou / et du cuir chevelu. Vous pouvez remarquer qu’elle est en train de s’aggraver par d’autres facteurs  comme les vêtements synthétiques et le temps trop froid / chaud. La peau commence à devenir sèche (xérose), des plaques rouges poussent et l’enfant gratte sa peau fréquemment à cause des démangeaisons.

dermite de nourrisson

Lichénification, signe de Dennie Morgan, aspect de prurigo et autres manifestations de la dermatite atopique

Les lésions aiguës sont érythémateuses, toujours prurigineuses, parfois suintantes et croûteuses.
Le grattage fréquent provoque les excoriations. Les lésions chroniques associent une sécheresse cutanée lichénifiées (peau épaissie, quadrillée). Cette lichénification s’accompagne souvent d’une hyperpigmentation cutanée notamment sur les peaux foncées.

On observe parfois un aspect de prurigo par la présence de boutons rouges ou violacés, parfois vésiculeux, assez fermes et créant des démangeaisons intenses.

Prurigo atopique

Chez l’adulte, les lésions touchent généralement le visage, le cou et plis de flexion (coudes et genoux). Au niveau du visage, la maladie peut causer parfois le signe de Dennie-Morgan (épaississement des plis sous-palpébraux avec aspect de doublement).

le signe de Dennie-Morgan
le signe de Dennie-Morgan

Par ailleurs, certaines localisations sont rares mais typiques : l’atteinte des mamelons et des grandes lèvres chez la femme, l’atteinte des lèvres (chéilite atopique), l’atteinte des paupières, à l’origine de potentielles complications ophtalmologiques (kératites) et l’atteinte des mains qui se caractérise par les lésions périunguéales parfois associées à une dystrophie unguéale.

Pour savoir plus sur la dermatite atopique chez l’adulte, lisez cet article.

Traitement de l’eczéma atopique

Malheureusement, cette maladie est chronique et jusqu’à nos jours son traitement est totalement symptomatique. Il se base sur des soins locaux nécessaires pour soulager les inflammations cutanées et les empêcher de s’aggraver.

Traitement de premier rang

Le premier traitement consiste à hydrater la peau par une crème prescrite par le médecin pour lutter contre la sécheresse de la peau et restaurer sa fonction de barrière.

Traitement de second rang

Si la poussée des lésions se développe encore, le soin doit viser à soulager l’inflammation par l’application d’un dermocorticoïde, d’un immunomodulateur ou d’une solution antiseptique, et réduire l’infection par la prise d’antihistaminiques.

Remède naturel pour la dermatite atopique

Les remèdes naturels pour les inflammations cutanées peuvent aider dans l’hydratation et le soulagement des démangeaisons mais ne remplacent jamais le traitement de votre médecin. Dans le cas de la dermatite atopique, vous pouvez privilégier l’utilisation des huiles essentielles comme :

L’huile essentielle de palmarosa: riche en géraniol, cette huile est antibactérienne et antifongique puissante. Elle est traditionnellement utilisée pour traiter la mycose et les infections cutanées.

huile essentielle de palmarosa

L’huile essentielle de lavande: grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, cette huile est un bon traitement apaisant.

huile essentielle de lavande

Quelques infusions pourraient être efficaces aussi :

La tisane de fleurs de matricaire est connue pour ses vertus apaisantes, anti-inflammatoires et antispasmodiques. Elle s’applique par voie cutanée.

tisane des fleurs de matricaire

La tisane de pensées sauvages séchées, est aussi connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, dépuratives, diurétiques et antitussives. Elle doit être prise par voie orale.

la pensée sauvage