grossesse

Varice pelvienne : causes, complications et traitement

Toutes les femmes s’inquiètent du développement des varices dans leurs corps particulièrement sur leurs jambes pour des soucis de santé mais aussi esthétiques. Mais les varices n’apparaissent pas seulement sur les jambes! La varice pelvienne est l’une des varices très fréquentes chez les femmes ayant plusieurs grossesses.

Votre gynécologue vient de vous annoncer que vous avez développé une varice pelvienne après une séance d’échographie mais vous n’ayez aucun symptôme, pas de gonflement ni de douleurs. La question est: Est-ce devez-vous vous inquiéter ou pas?!

C’est quoi la varice pelvienne ?

C’est la dilatation des vaisseaux sanguins au niveau des veines génitales (utérus, ovaires) et/ou les veines drainant les autres parties de la cavité pelvienne ou sa paroi.

Quelle est la cause de la varice pelvienne ?

Pas étonnant que la grossesse soit la cause de plusieurs problèmes dans le corps de la femme. Pendant la grossesse, le volume sanguin augmente, aussi bien que le taux de progestérone dans le sang provoquent le relâchement des veines. Et avec la pression qu’exerce le poids du fœtus en grandissant, les veines commencent à s’étirer et à gonfler.

Quels sont les symptômes de varices pelviennes ?

Syndrome de congestion veineuse pelvienne

Après une grossesse, la femme commence à avoir des douleurs pelviennes chroniques, accompagnées parfois par des douleurs lombaires et/ou des jambes. Ces douleurs s’aggravent de plus en plus après chaque grossesse. Très variables, elles peuvent être sourdes ou plus intenses surtout à la fin de la journée ou pendant voire après un rapport sexuel. La femme souffrant du syndrome de congestion pelvienne peut aussi avoir des périodes de menstruation anormales et des douleurs prémenstruelles.

Varices des membres inférieurs

Les varices des membres inférieurs peuvent être un symptôme de la varice pelvienne ce qui nécessite le traitement de la dernière avant de commencer celui des varices des membres inférieurs pour éviter de se régénérer.

La varice pelvienne peut aussi engendrer des névralgies mais dans des cas très rares.

Quand devez-vous vous inquiéter ?

Les varices pelviennes sont généralement asymptomatiques et c’est qui ne nécessite aucun traitement. Cependant, elles peuvent être responsables de quelques signes cliniques surtout après la seconde grossesse chez les jeunes femmes.

Comment soulager les varices pelviennes ?

Le gynécologue peut faire le diagnostic des varices pelviennes à l’aide d’une échographie, une IRM et/ou une phlébographie. Le traitement se procède généralement par la prise d’un anti-inflammatoire non stéroïdien ou de phlébotoniques pour soulager les douleurs pelviennes.

Il peut aussi envisager une intervention par embolisation, le collage des varices par une colle synthétique ou leur oblitération par coils, ressorts en platine fibrés. Cette technique est généralement efficace si les varices ne sont pas à l’origine d’une pathologie invalidante. 

embolisation de la varice pelvienne
L’embolisation de la varice pelvienne