Congestion nasale : faut-il croire à la solution miracle avec l’ail ?

Durant cette période la plus froide de l’année, on voie de plus en plus de vidéos sur les réseaux sociaux montrant des solutions naturelles, rapides et se disent efficaces contre le rhume ou la rhinite. Les jeunes « influencers » des réseaux sociaux ne ratent aucun sujet pour gagner des «funs» ou des vues. Parmi ces vidéos, des séquences de jeunes s’enfonçant de gousses d’ail dans le nez pour traiter la congestion nasale ont fait le tour du TikTok. Alors, cette idée est-elle vraie ?

À savoir qu’aucune étude scientifique n’a jamais prouvé l’effet bénéfique de cette pratique, c’est une manie qui de plus n’est pas sans danger, affirment les professionnels de santé qui ont dû faire cette mise au point face à la propagation des vidéos trompeuses sur TikTok.

Quels sont les risques de cette pratique ?

Vous pouvez avoir une fausse sensation de soulagement de la congestion nasale à cause de la forte odeur de l’ail. Toutefois, s’enfoncer une gousse d’ail dans la narine peut provoquer des inflammations graves et rendre la muqueuse plus fine. Il peut aussi engendrer un saignement vue la forte irritabilité des cloisons nasales.

Selon Neil Bhattacharyya, Oto-rhino-laryngologiste à Boston, Massachusetts, cette pratique pourrait être à l’origine d’une dermatite de contact, aggraver l’obstruction nasale, ou même causer des épisodes de sinusite.

Traitement de la congestion nasale

L’obstruction des narines est vraiment gênante ; mais qui n’a aucun risque sur la santé et elle disparaitrait avec le traitement du rhume ou de la rhinite. Cependant, il est possible de la soulager par le fait se moucher le nez fréquemment, lentement et longuement, pour ne pas abîmer les cloisons nasales. Un spray à l’eau de mer ou un sérum physiologique peuvent aussi aider.

Des remèdes naturels et des astuces de grand-mères sains et sans risque, existent aussi, tels que :

  • boire des liquides chauds : du thé, des tisanes, … ;
  • faire un bain de vapeur avec de l’eau bouillante avec de l’huile essentielle du thym ou du romarin ;
  • appliquer une compresse mouillée de l’eau chaude sur les sinus ;
  • aérer bien la chambre à coucher avant de dormir ;
  • surélever l’oreiller pour alléger la pression sur les sinus ;
  • dormir sur le côté ou sur le ventre et pas sur le dos.