Santé

Les maladies respiratoires : des chiffres et des faits

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé-OMS, les maladies respiratoires occupent la deuxième place dans la liste des causes de mortalité dans le monde (par ordre de nombre de décès total) : les affections respiratoires telles que la bronchopneumopathie chronique obstructive, les infections des voies respiratoires basses et l’asphyxie périnatale ou plus généralement les complications dues à la naissance prématurée.

Que fait notre appareil respiratoire ?

L’appareil respiratoire humain fournit tout l’oxygène nécessaire pour chaque cellule du corps et expulse le dioxyde de carbone, produit par leur fonctionnement. Cet échange se fait au niveau des poumons à travers tout un appareil : fosses nasales, pharynx, larynx, trachée, bronches et les poumons ; et il pourrait être le terrain de plusieurs maladies ou infections, bénignes ou plus sévères.

Décès par les maladies respiratoires 

Les infections des voies respiratoires sont en entêtes des maladies transmissibles faisant le plus de morts dans le monde d’environ 2,6 millions en 2019.

LE SAVIEZ-VOUS ? Les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Les maladies respiratoires

L’infection respiratoire

Les infections respiratoires désignent toute maladie infectieuse touchant soit les voies respiratoires supérieures (nez, sinus, gorge), principalement, soit les voies respiratoires inférieures (bronches et alvéoles pulmonaires). Ces infections touchent généralement les personnes âgées (de plus de 50 ans). Il peut s’agir d’une bronchite, d’une rhinopharyngite (rhume) ou d’une pneumonie.

Ces maladies sont bénignes et entraînent rarement de complications.

La pneumonie

La pneumonie est une maladie respiratoire qui touche les poumons. Une bactérie dite pneumocoque est à l’origine de cette pathologie. Elle touche le tissu pulmonaire d’un ou des deux poumons et engendrer des complications.

C’est une infection des fosses nasales et de la gorge. Toux grasse et nez bouché sont les deux symptômes les plus récurrents. En tout cas, le rhume reste sans danger si aucune complication rare n’apparaît.

L’asthme

L’asthme est une maladie respiratoire chronique et qui peut avoir plusieurs facteurs. Elle est due à une inflammation permanente des bronches. L’hérédité et le mode de vie sont ses principaux facteurs de risques.

Le cancer du poumon

Parfois confondu à une infection pulmonaire, les premiers symptômes du cancer du poumon peuvent être des toux, l’essoufflement, les points au cœur fréquents. Malencontreusement, la fréquence de nouveaux cas du cancer de poumon ne cesse de s’aggraver.

La BronchoPneumopathie Chronique Obstructive

La BPCO ou la bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire chronique causée par une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Le tabagisme est le premier facteur causal de la BPCO.

L’asphyxie néonatale

L’asphyxie périnatale peut être déclenchée avant, pendant ou après l’accouchement et pour différentes raisons. Il s’agit d’un manque d’oxygène pouvant inexorablement entraîner la mort du nouveau-né. Environ 20% des bébés souffrant d’asphyxie néonatale décèdent ; et les autres quant présenteront des problèmes neurologiques chroniques.

Les allergies respiratoires

Les allergies font aussi partie des maladies respiratoires, puisqu’elles peuvent provoquer des inflammations des muqueuses du nez, des sinus ou des troubles respiratoires.

Pour soigner l’une de ces différentes maladies, il faut consulter un pneumologue, spécialisé dans les pathologies des poumons, de la trachée, des bronches et du diaphragme.

La pneumologie

La pneumologie désigne la spécialité médicale traitant l’ensemble des maladies respiratoires :

la bronchite ;

la bronchopneumopathie chronique obstructive ;

l’hypertension artérielle pulmonaire ;

l’asthme ;

la mucoviscidose ;

la pneumonie ;

le cancer du poumon ;

l’embolie pulmonaire ;

l’emphysème ;

la tuberculose ;

la pleurésie …