Santé

Opération sinus : Quand faut-il l’envisager ?

L’opération des sinus maxillaires reste une dernière chance de débarrasser de l’inconfort que cette affection est en train de causer (céphalée, douleurs, congestion du nez, mauvaise haleine, etc.). Cette méthode chirurgicale n’est pas la seule à traiter la sinusite chronique mais est la plus répandue.

La sinusite

La sinusite est une inflammation fréquente des muqueuses qui recouvrent l’intérieur des sinus, les 4 cavités osseuses situées dans les os du visage. Elle peut être aiguë ou se développer, généralement, vers une affection chronique. 

Lors de la consultation, le médecin traitant ou le médecin spécialisé en oto-rhino-laryngologie (ORL) évalue la gravité et le type de la sinusite ; et parfois demande des examens complémentaires tels qu’ un scanner. Cela dépend de sa nature ( virale, bactérienne, … )

Si tout traitement de la sinusite ne fonctionne pas, le médecin peut alors recommander une opération des sinus, principalement pour le cas de sinusite maxillaire.

Quand procéder à l’opération des sinus ? 

L’intervention chirurgicale dans le cas d’une sinusite chronique est généralement envisagée lorsque le traitement médical n’a pas fonctionné. La décision est partagée entre le médecin et le patient. Cependant, si la sinusite chronique présente des complications comme l’infection ou l’abcès notamment au niveau du cerveau, la chirurgie devient une nécessité.  

Quelle opération des sinus devez-vous privilégier ?

La chirurgie des sinusites chroniques comporte trois techniques principales de FESS (functional endoscopic sinus surgery en englais) : l’éthmoïdectomie, la méatotomie moyenne (ou maxillaire) et la septoplastie électrochirurgicale associée à une turbinoplastie. Le médecin en charge de votre cas, généralement un otorhinolaryngologiste (ORL), recommandera la chirurgie mieux adaptée à votre cas.

L’éthmoïdectomie

Une éthmoïdectomie permet de retirer les os et tissus infectés qui empêchent le drainage naturel dans les sinus éthmoïdaux. ( situés entre les yeux et l’arête du nez ). 

L’opération des sinus maxillaire

L’opération consiste à dégager l’orifice sinusal. Elle est proposée en cas d’obstruction endonasale du méat, en cas d’obstruction endosinusienne du sinus (pâte dentaire, aspergillaire, polype, sécrétions purulentes…) ou en cas de sinusites maxillaires à répétition ou de sinusite aiguë résistante aux traitements médicaux.

l'opération des sinus, quand faut-il l'envisager ?

La septoplastie électrochirurgicale 

Une septoplastie électrochirurgicale associée à une turbinoplastie aide à améliorer la fonction respiratoire chez un patient présentant un septum dévié suite à une lésion ou à d’autres facteurs. Le septum est la cloison cartilagineuse qui sépare les deux côtés du nez. 

Quelle est la vie après une opération des sinus ?

Durée de rétablissement

Le rétablissement complet d’une opération des sinus pourrait durer plusieurs semaines, selon le type de l’opération mentionnées en haut et aussi mais selon votre état de santé générale.

Quant au travail et l’école, l’opération ne nécessite que quelques jours d’absence pour se reposer.

Le malaise post-opératoire

L’opération des sinus vous fera sentir généralement certains symptômes semblables à ceux d’un rhume assez grave ou d’une sinusite. Une enflure et la présence de sang séché ou de mucus sont à l’origine de ce malaise.

Votre médecin traitant vous prescrivait généralement une solution saline à vaporiser ou à irriguer en plus d’un antibiotique.

La vie après l’opération des sinus

L’opération vous aidera à minimiser ce type d’infections dans l’avenir et à réduire les symptômes des prochaines sinusites, mais il n’est jamais garanti d’avoir les meilleurs résultats avec une telle opération.